Intégration Affricaine

INTÉGRATION AFRICAINE

INTÉGRATION AFRICAINE

LES COMMUNAUTÉS BURKINABÉ DE NIABLÉ ET TAMASHEQ DE ADJOUFOU INSTALLENT LEURS CHEFS EN PRESENCE DU MINISTERE DE L'INTEGRATION.

Il y avait du beau monde le Samedi 22 et Dimanche 23 Janvier dernier à Niablé dans la région d'Abengourou et à Adjoufou dans la commune de Port Bouet où les
 communautés BURKINABÉ et TAMASHEQ installaient leurs chefs. 
 
Les cerémonies se sont deroulées en présence du Ministère de l'intégration que representait Mr KIMA EMILE Conseiller Technique chargé des communautés de la CEDEAO.
 
Dans son adresse aux Burkinabè de Niablé sortis très nombreux, le representant du Ministre ALCIDE DJEDJE a prodigué de sages conseils en vue d'une cohésion sociale dans la paix avec leurs tuteurs.
Pour l"ambassadeur de la paix bien connu dans la sous région, une vie en symbiose et en harmonie avec les autochtones, commande que les allogènes respectent les lois du pays qui les accueille:
"Ne posez aucun acte delictueux susceptible de mettre à mal les relations entre vos tuteurs et vous",  leur dira t-il avant de préciser:  "Restez loin des combats politiques et des consultations électorales tant que vous n'êtes pas encore naturalisés ivoiriens. Cest ce qui constitue souvent une source de conflits et de violences inutiles. Ceux qui désirent être naturalisés, des voies légales existent. Il faut les emprunter et je peux vous aider dans ce sens. Mais j'insiste: N'empruntez jamais des chemins tortueux. Respectez ce pays et ses autorités".
 
KIMA EMILE, lui même Burkinabé d'origine, a obtenu la nationalité par la méthode la plus légale et la plus transparente possible. C'est ce qu'il ne cesse de conseiller à toutes les communautés africaines qu'il rencontre partout où il va comme ce fut aussi le cas ce dimanche 23 Janvier à Adjouffou dans la commune de Port Bouet.
 
Ici, au foyer des jeunes de ce quartier où il a assisté à l'investiture du Président national de la communauté TAMASHEQ, cette ethnie Ouest Africaine communément appelée BELLA ( ils ne veulent pas de cette deformation du vrai nom de leur groupe ethnique), KIMA EMILE est resté constant dans ses recommandations. 
A M.TAHIROU AG TAGLIF Président national des Burkinabé de Cote d'Ivoire et Président aussi des TAMASHEQ residents sur le tout le territoire ivoirien, 
le Conseiller technique chargé des communautés CEDEAO a encore insisté sur le respect des lois ivoiriennes et la cohabitation pacifique entre les populations.
 
 Il faut noter que partout où KIMA EMILE passe, ses actes et ses discours de coexistence pacifique sont fortement appréciés par les communautés qui insistent chaque fois qu'il transmette leurs remerciements au Président Alassane Ouattara et au Ministre Alcide Djedje pour avoir reconnu le travail inlassable de ce pélérin  de la paix, artisan infatigable de la cohésion pacifique entre les différents peuples qui se retrouvent en Cote d'Ivoire.

2022-01-25
Close
Close