SOCIÉTÉ

LE MINISTERE IVOIRIEN DE L'INTEGRATION AFRICAINE AUX COTÉS DES FEMMES BURKINABÈ EN SITUATION DE PRECARITÉ EN CÔTE D'IVOIRE.

LE MINISTERE IVOIRIEN DE L'INTEGRATION AFRICAINE AUX COTÉS DES FEMMES BURKINABÈ EN SITUATION DE PRECARITÉ EN CÔTE D'IVOIRE.

Le Ministère ivoirien chargé de l'intégration Africaine à pris part le dimanche 19 Décembre 2021 à la cérémonie organisée à KOUMASSI par une association de femmes Burkinabé resident à Abidjan.

L'Union des Amazones Burkinabé en CI (UAB-CI), puisque c'est d'elle qu'il s'agit, regroupe  plus de 500 membres. Elle a organisé  cette cérémonie pour marquer sa sortie officielle et se faire connaitre des autorités ivoiriennes et  de toutes les femmes Burkinabè residant en Côte d'Ivoire puisqu'elle était initialement une association de ressortissantes de Koudougou uniquement.
 
 L'objectif principal de cette  union, comme l'a souligné la Présidente Mme NIKIEMA,  "est de marcher dans la lignée de la Princesse YENNEGA, cette guerrière et grande cavalière de la belle épopée MOOAGA, afin de combattre la misère, la pauvreté et l'injustice faites à la gent féminine en prenant notre destin en main et en actionnant le levier de la promotion de nos différentes  forces dans divers domaines". 
 
La Présidente a d'ailleurs trouvé utile d'associer à son evènement les autorités du  pays qui les acceuille.
 
 C'est pourquoi, toujours à l'écoute des comunautés africaines, le Ministère de l'intégration s'est fait representer par M. KIMA EMILE, conseiller technique chargé des communautés de la Cedeao, pour apporter son soutien moral, financier et matériel à cette association naissante. 
 
Le pélérin de la paix bien connu de tous les Burkinabé de la sous region saisira la perche, pour, non seulement remettre d'importants lots de vivres ( 10 sacs de riz, 10 cartons de lait, 5 bidons d'huile) mais aussi, pour apporter un soutien financier avec 2 enveloppes dont une en son nom propre et l'autre au nom du Ministre ALCIDE DJEDJE à "l'Union des Amazones Burkinabè de Côte d'Ivoire".
 
Aussi, l'occasion était elle très propice pour le Conseiller KIMA, de livrer un message de rassemblement et de cohésion à ses compatriotes vivant sur le territoire ivoirien : 
"La Côte d'Ivoire est un pays hospitalier. Profitez de cette hospitalité légendaire en y sèmant les graines de la paix et de la confraternité. Nos deux pays ( la CI et le BURKINA) ont des liens historiques connus de tous. Ne soyez donc pas complexés et inquietés dès lors que vous vous inscrivez dans le respect des lois et des institutions ici.
Des voies légales existent bel et bien pour avoir la nationalité ivoirienne pour ceux qui le désirent. Que tous ceux qui veulent suivre les voies officielles et légales me contactent. N'empruntez jamais des voies detournées. Le Président Ouattara a créé un ministère de l'intégration pour vous faciliter la tâche (...) juste pour vous dire de ne pas vous croire abandonnés par nos deux pays. La preuve, j'ai été envoyé ici par le Ministre ALCIDE DJEDJE pour vous soutenir. Les autorités ivoiriennes font tout ce qui est humainement possible pour qu'il y ait la paix entre vos hôtes et vous. Il faut leur faciliter la tâche en posant vous aussi des actes de cohésion et de paix"
 
M. KIMA a d'ailleurs annoncé au cours de cette manifestation, une grande tournée à l'intérieur du pays à partir de février 2022. 
 
Il faut noter que des vivres ont été partagés à une trentaine de familles défavorisées issues du milieu Burkinabé vivant à Abidjan. 

2021-12-19
Close
Close