Intégration

BOUAFLÉ AUX COULEURS DE L'INTÉGRATION DU 20 AU 21 AOUT PROCHAIN

BOUAFLÉ AUX COULEURS DE L'INTÉGRATION DU 20 AU 21 AOUT PROCHAIN

Bouaflé, chef lieu de région de la Marahoué, connaitra une animation particulière le 21 Août prochain.

Pour cause, le Ministère délégué chargé de l'intégration Africaine y organise "la journée des communautés" vivant sur le territoire ivoirien.
Plus de 7000 ressortissants des pays de la CEDEAO y sont attendus pour magnifier d'une seule et même voix, la paix, la cohésion et le vivre ensemble.

Cette vision chère au Ministre Alcide Djedjé, l'a emmené à engager tous ses services à l'organisation pratique de cette cérémonie qui sera meublée par une compétition sportive et couronnée par un giga meeting le 21 Août 2021 à l'espace tchin-tchin de Bouaflé. Un meeting au cours duquel interviendront de nombreuses personnalités de la société civile en présence de diplomates de la sous région
 et du Ministre Alcide Djédjé, parrain de ladite cérémonie.

D'ailleurs, vu l'importance de l'évènement, une délégation du Bureau Ivoirien pour la Promotion de l'Intégration Africaine(BIPIA, structure sous tutelle du ministère de l'intégration africaine) conduite par son Directeur le Professeur Soro David et M. Kima Emile, Conseiller technique chargé des communautés de la CEDEAO connu pour ses actions d'envergure en faveur de la paix en Côte d'Ivoire, a rencontré les représentants de toutes les chancelleries des pays de la CEDEAO pour les emmener à mobiliser leurs concitoyens afin de prendre une part active à ces journées. C'est  ainsi qu'ont été visités tour à tour, le Ministère de la Défense de Côte d'Ivoire, les ambassades du Niger,  du Ghana, du Burkina Faso, du Nigeria, de la Guinée conakry et le Consulat du cap vert (Cabo Verde).

Aussi, M. KIMA Emile était il  face à la presse nationale et internationale le jeudi 12 août dernier, non seulement pour annoncer officiellement cette manifestation mais aussi et surtout, pour situer son contexte et ses objectifs.
Pour le Conseiller Kima, "cette journée, la 5ème du genre organisée par le BIPIA, est nécessaire et utile car elle permettra aux nombreuses communautés vivant sur le sol ivoirien de mieux s'intégrer par une connaissance parfaite de leurs droits et devoirs".
L'artisan de la paix qui n'est plus á présenter dans la sous région, a tout aussi justifié le choix de la capitale de la Marahoué par "un fort taux de populations étrangères qui s'y cotoient depuis belle lurette".

Il faut noter que, Kima Emile, "ressortissant Burkinabé qui vient d'obtenir son passeport ivoirien après plus d'une vingtaine d'années passées sur le sol ivoirien", a promis inviter et sensibiliser ceux des participants au meeting de Bouaflé qui seraient interessés par la nationalité ivoirienne, sur la nécessité de suivre les procédures légales qu'il faut pour y parvenir sans entraves.

2021-08-12
Close
Close