BRÈVES
Projet de réintégration OIM: 50 migrants de retour bénéficient d’une formation au centre d’incubation de l’université de l’entrepreneuriat de 2IAE à Azaguié (agriculture, bâtiment) 2018-09-11 | Banque Arabe de développement : Ouverture à Abidjan d`une table ronde ministérielle sur la stratégie de la Banque Arabe de Développement (BADEA) 2018-09-08 | Fonction publique: Le Directeur de Cabinet du ministère de la Fonction publique, Séraphin Oka a procédé le samedi 08 septembre à Abidjan au lancement des compositions de l`édition 2018 des concours de la Fonction publique 2018-09-08

CEDEAO
JEAN-CLAUDE KASSI BROU ECHANGE AVEC LE PRESIDENT GEORGE MANNEH WEAH ET D’AUTRES PERSONNALITES LIBERIENNES
George Manneh Weah (en bleu) et Jean-Claude Kassi Brou
Le chef de l’Etat libérien, George Manneh Weah, a assuré le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Jean-Claude Kassi Brou, de sa détermination à œuvrer pour la consolidation de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans l’espace communautaire.

Le chef de l’Etat libérien, George Manneh Weah, a assuré le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Jean-Claude Kassi Brou, de sa détermination à œuvrer pour la consolidation de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans l’espace communautaire.

Recevant, le mardi 1er mai 2018, à Monrovia, Jean-Claude Kassi Brou, le président libérien s’est dit préoccupé par les tensions politiques en Guinée-Bissau, en Sierra-Leone et au Togo, pays assurant actuellement la présidence en exercice de l’organisation régionale. 

Nous devrons trouver une issue pacifique à ces tensions, a laissé entendre George Manneh Weah, informant son hôte des discussions qu’il aura le lundi prochain avec son homologue sierra-léonais, Julius Maada Bio, sur la crise parlementaire dans son pays.

« Les acteurs politiques sierra-léonais doivent impérativement dialoguer pour aplanir leurs divergences, afin d’éviter des querelles inutiles ou la guerre. La guerre n’est pas une bonne chose, et les sierra-léonais ne doivent pas retourner à la guerre », a-t-il noté.

Il a félicité Jean-Claude Kassi Brou pour sa nomination à la tête de la Commission de la Cedeao ; et loué l’organisation régionale qui ne ménage aucun effort, a-t-il souligné, pour relever les nombreux défis sécuritaires auxquels sont confrontés ses Etats membres.

De défis sécuritaires dans l’espace communautaire, il en a également été question au cours des différents entretiens que M. Brou a eus avec d’autres personnalités libériennes, notamment le président du parlement, Dr Bhofal Chambers, celui du Sénat, Albert Tugbe Chie, et le Juge en chef de la Cour suprême, Francis Korkpor Sénior.

Celles-ci ont exprimé leur gratitude à leur hôte, et salué la dextérité avec laquelle il conduit la Commission de la Cedeao depuis sa prise de fonction, le 1er mars 2018.

Pour sa part, Jean-Claude Kassi Brou a loué la bonne collaboration entre les responsables des différentes institutions libériennes ; ce qui contribue à la paix dans le pays, a-t-il dit.

Il a saisi l’occasion pour entretenir ses interlocuteurs sur les projets prioritaires de la Cedeao que sont, entre autres, le Tarif extérieur commun (TEC/Cedeao) ; la libre circulation des personnes, des biens et des services ; la création de la monnaie unique de la Cedeao à l’horizon 2020 ;  l’appui aux processus électoraux dans les Etats membres ; l’énergie ; les infrastructures ; les transports ; la promotion du genre ; etc.

« La réalisation de ces différents projets contribuera à l’amélioration des conditions de vie des citoyens des 15 Etats membres de la Cedeao », a précisé M. Brou.

Outre les responsables des principales institutions libériennes, Jean-Claude Kassi Brou a également échangé avec des membres du corps diplomatique accrédités près le Liberia sur des sujets portant sur les défis sécuritaires au niveau régional ; les projets prioritaires de la Cedeao ; l’organisation de l’élection présidentielle dans une demi-douzaine de pays ouest-africains en 2018, 2019 et 2020 ; la sécurité maritime dans le golfe de Guinée de même qu’au Sahel ; la situation politique au Togo, en Guinée-Bissau et en Sierra-Leone.

Concernant la Sierra-Leone, M. Brou a informé les ambassadeurs de sa visite à Freetown la semaine dernière en compagnie du représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Dr Mohamed Ibn Chambas, afin d’aider ce pays à trouver une issue pacifique à sa crise parlementaire.

« Le pouvoir et l’opposition en Sierra-Leone doivent se parler, dialoguer et communiquer », a souligné Jean-Claude Kassi Brou, indiquant que la Cedeao est toujours disponible à aider ses Etats membres à trouver une issue pacifique à leurs différends. 

S’agissant du Togo, il a rappelé à l’assistance la décision du sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, tenu le 14 avril 2018, à Lomé, et relative à la désignation du président ghanéen, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, et du chef de l’Etat guinéen, Prof. Alpha Condé, en qualité de facilitateurs de la Cedeao, avec le soutien de la Commission de l’organisation régionale, pour la résolution pacifique des tensions sociopolitiques auxquelles ce pays est confronté.

M. Brou a également partagé avec ses interlocuteurs les récentes informations ayant trait à la Guinée-Bissau, notamment  la nomination d’Aristide Gomes comme Premier ministre de consensus par le président bissau-guinéen, José Mario Vaz, la tenue des élections législatives, et l’ouverture du parlement bissau-guinéen.

Il a en outre informé l’auditoire de la réunion conjointe de haut niveau des ministres de la Sécurité et de ceux chargés de l’Elevage de la Cedeao, du Cameroun, du Tchad, de la Mauritanie et de la Centrafrique sur le pastoralisme et la transhumance transfrontalière, tenue le 26 avril 2018, à Abuja, au Nigeria ; et destinée à trouver des solutions durables aux conflits qui s’intensifient plus en plus entre éleveurs et agriculteurs en Afrique de l’Ouest et dans d’autres régions africaines.

 

Cette rencontre a, par ailleurs, permis M. Brou de remercier et de féliciter les organisations et les missions diplomatiques accréditées auprès du Liberia pour leurs efforts inestimables dans la restauration et la sauvegarde de la paix dans ce pays. 

Le doyen du corps diplomatique au Liberia, l’ambassadeur du Cameroun, Augustine Gang Beng’yela, a remercié le président de la Commission de la Cedeao pour s’être entretenu avec lui et ses collègues, et l’a félicité pour son initiative de les associer à la recherche de solutions aux problèmes qui entravent le développement de l’Afrique de l’Ouest.

Peu avant son entretien avec les membres du corps diplomatique, M. Brou a rendu une visite de courtoisie au coordonnateur résident des Nations unies et représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Liberia, Yacoub El Hillo.

A noter que pour ses diverses rencontres à Monrovia, Jean-Claude Kassi Brou avait à ses côtés son représentant résident au Liberia, l’ambassadeur Tunde Ajisomo, et le directeur de la Communication de la Cedeao par intérim, Liberor Doscof Aho.

Service Communication
2018-05-08
Newsletter Intégration
Newsletter Diaspora
Ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de L'exterieur
Abidjan-Plateau Cité Administrative, Tour C 22ème étage
Adresse: 01 BPV 225 Abidjan 01- Tel : 20 33 12 12 / Fax: 20 22 41 56
Email: info@integration.gouv.ci
Site-web :www.integration.gouv.ci