BRÈVES
Projet de réintégration OIM: 50 migrants de retour bénéficient d’une formation au centre d’incubation de l’université de l’entrepreneuriat de 2IAE à Azaguié (agriculture, bâtiment) 2018-09-11 | Banque Arabe de développement : Ouverture à Abidjan d`une table ronde ministérielle sur la stratégie de la Banque Arabe de Développement (BADEA) 2018-09-08 | Fonction publique: Le Directeur de Cabinet du ministère de la Fonction publique, Séraphin Oka a procédé le samedi 08 septembre à Abidjan au lancement des compositions de l`édition 2018 des concours de la Fonction publique 2018-09-08

CILSS
La 33ème Journée Commémorative planche sur l’importance des produits forestiers non ligneux
Comité inter-État de lutte contre la sécheresse au Sahel
Le CILSS célèbre, chaque année, la Journée Commémorative de son anniversaire le 12 septembre. La célébration de la 33ème Journée en septembre 2018 est placée sous le thème suivant : « L’importance des produits forestiers non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des moyens d’existence des ménages vulnérables au Sahel et en Afrique de l’Ouest ».

A cet effet, le CILSS veut valoriser davantage les produits forestiers non-ligneux (les champignons et animaux sauvages, le néré ou soumbala, le miel, la noix de cola, le petit cola, des lianes, les cure-dents, les plantes médicinales, les feuilles de manioc, de patates, de taro etc.) pour une diversification alimentaire, une assurance des besoins nutritionnels et une croissance économique des ménages ruraux.

Le Comité Permanent Inter-Etat de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe aujourd’hui treize (13) Etats membres dont : huit (8) Etats côtiers (Bénin, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo) ; quatre (4) Etats enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et un Etat insulaire (Cap vert). Le mandat du CILSS est de s’investir  dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification pour un nouvel équilibre écologique au Sahel et en Afrique de l’ouest.

Au fil des années, le CILSS, en raison des potentialités déployées pour réaliser son mandat, a acquis la confiance des pays, des partenaires techniques et financiers et des institutions sous régionales. Le CILSS est unanimement reconnu comme un instrument incontournable de coopération technique de la sous- région. Il est ainsi le bras technique de la CEDEAO et de l’UEMOA.

La Côte d’Ivoire a aussi fait confiance au CILSS par son adhésion le 05 juillet 2012. Le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur assure la tutelle du CILSS en Côte d’Ivoire et abrite le Secrétariat Permanent du Comité National CILSS.

Depuis son adhésion, notre pays bénéficie de l’expertise du CILSS dans ses divers domaines notamment la sécurité alimentaire, la nutrition, la population et le développement, la maitrise de l’eau, la gestion durable des terres, les prévisions climatiques, les outils de prévision des productions, l’élevage, le changement climatique, le renforcement des capacités et la formation des cadres et étudiants nationaux, etc.

Quelques réalisations du CILSS en Côte d’Ivoire sont :

-       Le Programme Régional de Gestion Durable des Terres et d’adaptation aux  changements climatiques (PRGDT) mis en œuvre dans la Commune de Korhogo de 2013 à 2015. Il visait la création de conditions politiques, stratégiques et techniques pour que les acteurs locaux puissent définir, mettre en œuvre et piloter des actions de gestion durable des terres qui améliorent leurs revenus et réduisent leur vulnérabilité aux changements climatiques ;

-       Le Programme de construction des marchés à bétail transfrontaliers dans les Etats membres de l’UEMOA à Ouagolodougou et à Niellé en 2014 et 2015. Il a consisté à la réhabilitation du poste d’entrée à bétail de Niellé et la construction du marché à bétail de Ouangolodougou ;

-       La réalisation du document des Priorités Résilience Pays (PRP) dans le cadre de la mise en œuvre de l’Alliance Globale pour l’Initiative Résilience en Afrique de l’Ouest et au Sahel ;

-       La réalisation d’enquêtes annuelles dans le domaine de la sécurité alimentaire et des flux des prix des produits agricoles sur les marchés ;

-       Le Système régional intégré d'information agricole de la CEDEAO (Projet ECOAGRIS) qui couvre la période 2015 - 2019. Il vise le renforcement des systèmes d’information aux différentes échelles locales, nationales et régionales pour répondre aux besoins d’information pour le suivi de la situation alimentaire et nutritionnelle et mettre à la disposition des décideurs nationaux et régionaux des informations intégrées, fiables et  actualisées sur le secteur agricole en Afrique de l’Ouest et au Sahel ;

-       L’octroi de nombreuses bourses d’études de niveaux Techniciens supérieurs, Ingénieurs et Masters aux étudiants et cadres nationaux ;

-       L’octroi d’outils performants aux services de la météorologie nationale et de l’hydrologie pour les besoins d’analyses et de prévisions.

Au plan organisationnel, le CILSS est piloté par la conférence des Chefs d’Etat et/ou de gouvernement, le Conseil des Ministres, le Conseil de direction et le Comité régional de programmation et de suivi (CRPS). Le CRPS est composé entre autre de treize (13) Secrétaires permanents issus des treize pays membres. Ces derniers animent pour chaque pays les Comités Nationaux du CILSS.

Service Communication
2018-09-10
Newsletter Intégration
Newsletter Diaspora
Ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de L'exterieur
Abidjan-Plateau Cité Administrative, Tour C 22ème étage
Adresse: 01 BPV 225 Abidjan 01- Tel : 20 33 12 12 / Fax: 20 22 41 56
Email: info@integration.gouv.ci
Site-web :www.integration.gouv.ci