BRÈVES
CÔTE D’IVOIRE : Le HCR salue les communautés qui accueillent parmi elles les réfugiés 2017-06-21 | CEDEAO: Les entreprises lauréates du prix de la qualité connues le 30 juin 2017-06-21 | CÔTE D’IVOIRE : La communauté internationale appelée à apporter son soutien aux réfugiés 2017-06-21

FÊTE NATIONALE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE
LE MINISTRE ALLY COULIBALY : « C’EST AVEC CETTE RUSSIE MODERNE QUE LA CÔTE D’IVOIRE SOUHAITE INTENSIFIER SA COOPÉRATION»
Le Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, SEM Ally COULIBALY a prononcé un discours à la Fête Nationale de la Fédération de Russie, le 12 Juin 2017, à l’hôtel Palm Club, Abidjan, en présence de SEM l’Ambassadeur, Vladimir BAYKOV.
Nous vous proposons le discours intégral du Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, SEM Ally COULIBALY à la fête nationale de la Fédération de Russie, le 12 Juin 2017, à l’hôtel Palm Club, Abidjan, en présence de SEM l’Ambassadeur, Vladimir BAYKOV.

FETE NATIONALE DE LA FEDERATION DE RUSSIE

Allocution de Monsieur Ally COULIBALY, Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur

Abidjan, le 12 Juin 2017

Mesdames et Messieurs les Ministres

Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la Fédération de Russie, Vladimir BAYKOV, cher ami,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Membres du Corps Diplomatique

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales

Honorables Invités

Mesdames et Messieurs

Je voudrais vous dire combien je suis heureux de partager, tout comme tous les invités ici présents,  ces moments de convivialité avec notre ami l’Ambassadeur Vladimir BAYKOV qui est à l’honneur aujourd’hui, à l’occasion de la Fête nationale de la Fédération de Russie.

Amis de la Russie, Russes résidant en Côte d’Ivoire, nous sommes rassemblés, en ces lieux, pour célébrer  l’adoption, le 12 Juin 1994, de la Déclaration  de  Souveraineté de la Russie.

Une fête nationale, c’est aussi une fête de l’amitié entre les peuples et les nations.

Celle qui nous réunit ce soir s’inscrit parfaitement dans cette logique.

Je saisis cette belle opportunité pour saluer, au nom du Président Alassane OUATTARA, du Gouvernement et du peuple ivoirien, le Président Vladimir Poutine, grand bâtisseur de la Russie moderne et témoigner toute notre amitié au peuple Russe, le grand peuple Russe ; un peuple créateur, un peuple patriote.

Monsieur l’Ambassadeur de la Fédération de la Russie,

Vous avez l’immense honneur de représenter une grande nation qui n’a de cesse de nous fasciner.

D’abord par son immensité. 17 millions de Km2, soit plus de 50 fois la Côte d’Ivoire. Un pays s’étalant des steppes du Sud aux déserts froids de la Sibérie.

Par sa population  estimée à 148 millions d’habitants. Un pays gorgé d’importantes ressources naturelles.

La Russie, n’est-elle pas le premier producteur mondial de gaz, le 2ème producteur et deuxième exportateur de pétrole, l’un des premiers producteurs de tous les métaux stratégiques ?

Membre du G8, la Russie fait partie des dix économies les plus importantes au monde.

La Russie, ce sont aussi des compétences scientifiques et techniques dans des domaines de pointe notamment ceux des satellites, des lanceurs, des biotechnologies ou de l’aéronautique.

Et, on ne peut oublier de le relever.

Membre influent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Russie est un acteur clé de plusieurs dossiers internationaux.

L’ambition que porte le Président Vladimir POUTINE,  c’est de rendre à la Russie son rang de grande puissance et de renouer avec sa vocation mondiale.

Mesdames et Messieurs,

Evoquer la grande Russie, sans faire état de sa vitalité culturelle serait réducteur.

Héritière d’une grande tradition, le pays dont nous célébrons la fête nationale aujourd’hui se singularise aussi par la vigueur de sa création. Qu’il s’agisse de la littérature, de la peinture ou de la musique.

Pour donner un bref aperçu de cette richesse impressionnante dans le domaine des arts, il n’est pas superflu de donner quelques exemples.

En matière de littérature, qui n’a pas entendu parler ou lu des romans célèbres des écrivains de génie comme «la guerre et la paix » ou Anna Karénine  de Léon TOLSOÏ ; LENINE avait dit de lui : il reste un génie unique dont aucun pays ne possède l’équivalent. «  Crimes et Châtiment » ou « l’Idiot », «  les Possédés » de Fiodor DOSTOÏEVSKI, auteur connu également pour quelques citations savoureuses : « si Dieu n’existe pas tout est permis » ou encore «  l’homme est malheureux parce qu’il ne sait pas qu’il est heureux » ?

Dans le domaine de la peinture, qui n’a pas entendu parler ou vu des tableaux des peintres de renom  comme Kazimir MALEVITCH ou  Vassili KANDINSKY, Serge PROKOFIEV et j’en passe ?

Dans le domaine musical, qui n’a pas entendu ou qui ne s’est pas laisser émerveiller par les ballets russes du mécène Serge Diaghilev ?

Comment ne pas mentionner la place du théâtre en Russie ? Moscou est incontestablement l’un des centres de l’art théâtral mondial avec le théâtre de Bolchoï, le théâtre de Lenkom ?

Pour en terminer avec ce survol rapide, il est recommandé au touriste qui aspire à mieux connaître le pays des TSARS de ne pas quitter la Russie sans avoir visité Saint- Petersburg.

Saint-Pétersbourg, cette extraordinaire cité née du rêve de Pierre Le Grand ; une ville considérée comme un « modèle d’ordre et de raison ».

Monsieur l’Ambassadeur de Russie,

Mesdames et Messieurs,

C’est avec cette grande nation russe caractérisée par une identité originale, à la fois européenne et asiatique, cette Russie moderne et ouverte sur le monde que  la Côte d’Ivoire, pays redevenu attractif, avec une des économies les plus dynamiques du continent, malgré les chocs externes et internes subis, ces derniers mois, la Côte d’Ivoire, dis-je, souhaite intensifier sa coopération. Une coopération qui doit irriguer tous les secteurs,  l’agro-industrie, l’énergie.

Nous sommes convaincus que les entreprises russes peuvent contribuer à la mise en œuvre de notre Programme de Développement National 2016- 2020. Elles y ont toute leur place.

Je pense aux grands groupes russes tels que Lukoil, gazprom et Confiseurs Unis.

Une nouvelle dynamique commerciale est à l’œuvre. En témoigne le volume des échanges entre nos deux pays, estimé à plus de 250 millions de dollars (environ un quart de milliard de dollars).

Pour l’année 2015, les importations de la Côte d’Ivoire vers la Russie se situaient autour de 200 millions de dollars (environ 100 milliards FCFA).

 Au niveau des exportations de la Russie vers la Côte d’Ivoire, les statistiques indiquent environ 42 millions de dollars (environ 21 milliards FCFA).

Cette évolution mérite d’être encouragée, mais, nous ne saurions nous en satisfaire, au regard du potentiel de nos deux pays.

Cette coopération que nous voulons active peut être portée par les plus jeunes dont on connaît la curiosité et la soif d’apprendre.

La Russie a les moyens de contribuer à la formation et à l’éducation des jeunes ivoiriens.

Une cinquantaine bénéficie chaque année de bourses d’études. Ce n’est pas suffisant. Il faut faire mieux.

De plus, nous pouvons encourager le tourisme entre deux pays. Ainsi, par ce biais, nous contribuerons également à une meilleure compréhension de nos peuples.

Ivoiriens et Russes doivent davantage se connaître et s’apprécier.

 

Excellence Monsieur L’Ambassadeur de la Fédération de Russie,

 

Votre mission consiste à créer des opportunités de rencontres entre les autorités ivoiriennes et russes.

Nous  devons prendre l’habitude de nous concerter. Il est important que les échanges se multiplient.

A cet égard, comment ne pas se féliciter des initiatives devant permettre la signature d’un projet de mémorandum sur les consultations politiques entre les deux Ministères des Affaires Etrangères ?

Il est vrai qu’au chapitre diplomatique, des contacts existent. Mais, à nos yeux, ils ne sont pas suffisants. Ils attendent d’être amplifiés.

Au nombre de ceux-ci, on peut citer, pour mémoire, deux visites de travail importantes : celle effectuée, en novembre 2012, d’une délégation conduite par S.E.M. Mikhaïl MARGELOV, Représentant Spécial du Président de la Fédération de Russie, chargé de la coopération avec les Etats africains, porteur d’un message du Président POUTINE au Président Alassane OUATTARA et celle, en février 2013, d’une délégation conduite par S.E.M. Mikhaïl BOGDANOV, Vice-Ministre russe des Affaires Etrangères.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Nous avons la profonde conviction qu’ensemble nos deux Nations peuvent écrire une nouvelle page de leur relation.

L’élection de la Côte d’Ivoire comme membre non-permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, le 2 Juin dernier, constituera, sans aucun doute, une chance pour les deux pays de poursuivre leur dialogue.

Election rendue possible grâce au soutien de pays amis comme la Russie à qui nous adressons nos sincères remerciements.

Au sein du Conseil de Sécurité, Ivoiriens et Russes travaillons de concert à l’édification d’un monde plus sûr, plus juste, plus stable et plus prospère.

Je sais que les Présidents Alassane OUATTARA et Vladimir POUTINE  sont porteurs d’une même vision ; laquelle  se résume en une phrase : par le dialogue, réduire les risques de tensions et promouvoir l’avènement d’un monde nouveau débarrassé de la guerre et du terrorisme, d’un monde au service du bien-être et du progrès.

Pour ce faire, il importe d’avoir une pleine conscience des défis auxquels nous devons faire face, en faisant preuve, à la fois, de responsabilité et de lucidité.

Ces défis sont connus de tous. Il s’agit de la lutte contre le terrorisme, du réchauffement climatique, de la lutte contre la pauvreté et les inégalités et de la gouvernance des migrations. Autant de problématiques du XXIème siècle requérant une gouvernance mondiale, autrement dit une gouvernance dépassant le cadre étriqué des nations, mais engageant plutôt l’ensemble de l’humanité.

Pour terminer, je lève mon verre en l’honneur du Président Vladimir POUTINE à qui le Président Alassane OUATTARA veut exprimer toute son amitié.

Je le lève en l’honneur de l’amitié entre les deux Chefs d’Etat.

Je lève mon verre en l’honneur de la grande Russie, amie de la Côte d’Ivoire.

Vive  la coopération entre deux pays.

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Service Communication
2017-06-13
Newsletter Intégration
Newsletter Diaspora
Ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de L'exterieur
Abidjan-Plateau Cité Administrative, Tour B 17ème étage
Adresse: 01 BPV 225 Abidjan 01- Tel : 20 33 12 12 / Fax: 20 22 41 56
Email: info@integration.gouv.ci
Site-web :www.integration.gouv.ci